Murs de pierre sèche

mur_ps

On nomme « pierre sèche » la technique qui permet de bâtir des ouvrages (murs, arcs, voûtes) uniquement avec des pierres, sans avoir recours à un mortier liant. La cohérence de la maçonnerie repose uniquement sur une juste organisation des pierres entre elles ce qui nécessite une rigueur de mise en œuvre.

Savoir-faire empirique, la technique « pierre sèche » est l’objet depuis une quinzaine d’années d’une démarche de validation comme système constructif moderne.

Une collaboration étroite entre ingénieurs et artisans a permis d’effectuer des tests de résistance à la poussée sur des murs de soutènement expérimentaux. Les résultats des analyses ont permis d’établir des abaques de dimensionnement et d’établir une méthodologie de la mise en œuvre consignée dans un ouvrage technique de référence: le Guide de Bonnes Pratiques.

Les murs de pierre sèche mettent en œuvre un matériau naturel non transformé, local, ré-employable, à l’empreinte carbone faible. Ils sont drainants, luttant ainsi contre l’érosion des sols. La structuration de la filière professionnelle de la construction en pierre sèche est soutenue par le Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable à travers la Fédération Française des Professionnels de la Pierre Sèche.

Le savoir faire du murailler est maintenant validé par un Certificat de Qualification Professionnel.

En employant une pierre locale non standardisée à faible valeur ajoutée et par une mise en œuvre sobre en équipements, la technique pierre sèche possède un coût de revient raisonnable.

De par ses qualités structurelles, esthétiques et culturelles, elle crée une forte valeur ajoutée à l’ouvrage réalisé qui participe ainsi au rayonnement économique du territoire qui l’abrite.

Voir nos réalisations.
Les artisans de notre association proposent leurs services pour vos projets « pierre sèche » :
  • diagnostic,
  • conception de projet,
  • réalisation d’ouvrages,
  • formation,
  • aide à l’auto-construction.
Littérature scientifique :

Les ouvrages en pierre sèche ou faiblement hourdés, rapport d’études (programme PEDRA), janvier 2015.

Mécanique des murs de soutènement en pierre sèche, thèse de doctorat, juin 2009.

Etude comparative environnementale et financière de différentes technologies (pierre sèche, béton, gabions), mars 2009.

 

Notre association est membre de la Fédération Française des Professionnels de la Pierre Sèche (FFPPS)

ffpps